Tâches et objectifs Pays membres Members Associés Projets Actualités Contact Service
Aufgaben und Ziele der EUF

Sommet du Carrelage, Marseille, le 5 juillet 2007

En coopération avec sa fédération française UNECB, l’Union Européenne des Fédérations des Entreprises de Carrelage EUF a organisé un premier échange de vues entre le commerce, l’artisanat et l’industrie le 5 juillet à Marseille. Plus de 150 auditeurs nationaux et internationaux ont assisté à cette première « table ronde du carrelage » et ont suivi attentivement les discussions. Sous la direction du Président de l’UNECB, M. Jacques Vinet, et sous l’animation de Mme Véronique Debrunetz, Référence Carrelage, des représentants de l’EUF, de l’UNECB, du CSTB (Centre Scientifique et Techniqe du Bâtiment), des fabricants Villeroy & Boch, Tau, Mapei, Weber Broutin et des responsables d’achats et de marketing de Saint Gobain ont parlé des sujets intéressants du monde du carrelage. 

Ce premier « Sommet du Carrelage » a traité des sujets techniques mais aussi des questions relatives à l’avenir du secteur. 

Les participants se sont mis d’accord sur le fait que le poids des paquets de carreaux devrait être nettement inférieur à 25 kilos. Saint Gobain, en tant que leader dans le commerce européen, déclare que seulement les entreprises qui respectent cet engagement personnel figureront sur les listes de fabricants. 

Les représentants des fédérations de carrelage critiquent le fait que les produits sont souvent développés de façon isolée – par exemple les carreaux de grands formats – sans que des études de faisabilité techniques soient réalisées avant, en coopération avec les fabricants de colle et de carreaux. 

Les participants ont également critiqué le fait que, dans de nombreux cas, les consignes d’entretien pour les carreleurs ne sont pas indiquées. Un autre point concerne l’utilisation de dénominations de produits trompeuses comme « grès cérame émaillé » ou « carreaux rectifiés ». 

Pour conclure, on peut constater que tous les participants représentant le commerce, l’artisanat et les fabricants souhaitent mettre en œuvre une coopération plus intense à l’avenir. L’EUF soutiendra ces efforts et défendra les intérêts des carreleurs sur la scène européenne. 

D’autres réunions de la « table ronde du carrelage » auront lieu.